francais (French)

Le 11 septembre a ete une tragedie qui a change le cours de l'histoire et notre facon de vivre.  Cela a egalement ete un desastre environnenmental aux proportions epiques.  Le World Trade Center etait une ville avec son propre code postal.  Lorsqu'il s'est effondre, des tonnes d'amiante one ete pulverisees en particules dont la taille, selon les scientifiques, est particulierement dangereuse pour la sante humaine.  Des photographies par satellite prises de plusieurs metres de haut montrent le nuage forme par ces particules, qui se sont reparties au-dela de Manhattan.  Les milliers d'ampoules contenaient chacune assez de mercure pour polluer un quartier entier.  Les 50,000 ordinateurs contenaient au moins chacun 2 kilos de plomb, sans compter les cinq autres immeubles detruits ce jour-la.  Les detecteurs de fumee contenaient de l'americium 241 radioactif. L'air alcalin etait semblable a celui des egouts [mauvais traduction, je crois.  ca doit etre 'celui qui lave les egouts.']  Un mois apres le desastre, le Dr. Thomas Cahill, de l'Universite de Californie a Davis, a decouvert des taux de particules fines et ultra-fines plus eleves que tous ceux qu'il avait releves sur 7000 echantillons dans le monde, y compris ceux des puits de petrole en flammes au Koweit.  La dioxine avait atteint des niveaux record pour des mois entiers.  Pour le Dr. Marjorie Clarke, le 9/11 equivalait a "des dizaines d'usines d'amiante, d'incinerateurs et crematoria - plus un volcan....."

Et pourtant, le 13 septembre l'EPA déclara:  "L'air est respirable."  Une enquête de l'Inspecteur Général de l'EPA en août 2003 révéla que les communiqués de presse

avertissant le public de l'amiante dans l'air furent changés pour rassurer le public.  Les changements venaient du conseil environnemental de la Maison-Blanche pour que la Bourse ouvre à nouveau.  Tout est dans ce rapport. Suite à ces mensonges les sauveteurs ne furent pas autorisés à porter des masques afin de ne pas effrayer le public.  Les compagnies d'assurance refusant de payer le déblaiement, les New Yorkais durent nettoyer eux-mêmes les débris toxiques en suivant les instructions du Département de la santé.  "Prenez une éponge humide  Et si la poussière est très épaisse, portez des pantalons longs."  Nous commençons à voir les conséquences de cette désastreuse catastrophe.  La moitié des personnes qui ont déblayé Ground Zero

montrent déjà des signes de problèmes respiratoires sérieux.  Des centaines de pompiers ne peuvent plus travailler.  Et le signe avant-coureur le plus parlant: 14 chiens de sauvetage sont morts.  Le rapport parle de ce problème en bas de la page 555.  Ils interrogèrent Sam Thernstrom, coordinateur de la Maison-Blanche qui modifia le rapport.  "Ce n'était pas pour ouvrir la Bourse mais pour suivre la procédure."  Son histoire est corroborée par Christie Todd Whitman, qui a menti, dès le début.Lucky Luciano est appuyé par John Gotti, et cela suffit à la commission mais ne nous arrêtons pas là. Suite au désastre environnemental Oussama Ben Laden n'aurait pu trouver

meilleur collaborateur, meilleure âme sur, que George W. Bush.